mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Large retentissement en Italie suite à la visite de Mariela Castro en Italie

Rome, 24 février   (Prensa Latina) La tournée en Italie de la députée cubaine donnant des conférences sur le Code de la famille et d’autres réalisations sociales sur l’île, est soulignée par d’importants médias d’information dans ce pays.

La possibilité de connaître les avancées récentes à Cuba est d’un grand intérêt, souligne l’agence de presse ANSA, citant les déclarations de la législatrice qui, depuis son arrivée dans ce pays le 15 février, a entamé une tournée dans les villes de Milan, Florence, Gênes, Turin, Rome et Pescara, qui se terminera dimanche prochain en Calabre.

Pour sa part, le journal Il Faro di Roma cite dans un article l’affirmation du directeur du Centre national d’éducation sexuelle de ce pays des Caraïbes (Cenesex), selon laquelle cette législation a été possible en grande partie « grâce à la participation à la consultation populaire ».

Le journal italien souligne que Cuba est « le seul pays socialiste qui a approuvé un code aussi novateur et révolutionnaire au niveau international », selon le législateur.

Il Faro di Roma fait allusion aux propos de la présidente nationale de l’association italienne Arcigay, Natascia Maesi, qui a estimé que ce qui a été réalisé par la nation caribéenne « représente un modèle dont chacun de nous devrait s’inspirer ».

Ces médias, en plus d’autres médias imprimés ainsi que des chaînes de télévision, des stations de radio et des sites d’information sur Internet, remarquent les rencontres du législateur avec des autorités locales, des universitaires, des Cubains vivant en Italie, des représentants de partis politiques et des membres de groupes de solidarité.

Elle a fait référence, entre autres, à son contact avec le maire de Florence, Dario Nardella, le 20 février, ainsi qu’à celui tenu mercredi dernier avec le procureur général de la République de Pescara, Giuseppe Bellelli.

Parmi les dernières activités de la directrice de Cenesex figurent sa conférence à l’Université Valdese de Rome, animée par Maesi, ainsi qu’une présentation à la Sala dei Cabilli de la ville de Pescara, toutes deux très suivies étant donné l’intérêt suscité par ces événements.

La chaîne de télévision RETE 8 a souligné sur son site numérique que dans cette dernière soirée, le parlementaire cubain a souligné que dans sa nation a récemment développé « un processus de réformes constitutionnelles, qui a ensuite été approuvé par le référendum de 2019 », qui est basé « sur les droits civils dans une constitution écrite pour le peuple et avec le peuple ».

« Le code de la famille de Cuba suscite beaucoup d’intérêt chez les personnes que je rencontre lors de cette tournée en Italie. On s’intéresse à la façon dont Cuba, en tant que pays et en tant que peuple, est arrivé à une loi comme celle-ci, avec un caractère aussi révolutionnaire », a-t-elle déclaré lors du débat, auquel a participé Mauricio Acerbo, secrétaire général de Refundación Comunista (Refondation communiste).

La députée terminera son tour d’Italie, organisé par l’Association nationale d’amitié italo-cubaine (Anaic), et accompagné de son président, Marco Papacci, ainsi que de l’ambassadrice de son pays, Mirta Granda, visitera les villes calabraises de Catanzaro et Cosenza, respectivement, dans le sud du pays, les 24 et 26 février.

jcc/ssa/jcm/ort

EN CONTINU
notes connexes