lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba a établi un engagement politique sérieux avec l’UEE

Sotchi, Russie, 8 juin (Prensa Latina) Cuba a pris un engagement politique sérieux et responsable pour le développement des liens économiques, commerciaux, financiers et de coopération avec l’Union économique eurasiatique (UEE), a déclaré aujourd’hui le Premier ministre Manuel Marrero.

Le chef du gouvernement de la nation caribéenne, s’exprimant ce jeudi lors de la session plénière du Conseil intergouvernemental de l’UEE, a transmis un salut affectueux et reconnaissant au nom du peuple et du gouvernement cubains à cette union, à laquelle le pays a adhéré en tant qu’observateur le 11 décembre 2020.
Marrero a signifié que cette réunion de la commission conjointe Cuba-UEE poursuivra les travaux de celles réalisées en 2019 et 2021, et sera l’occasion d’analyser les potentialités et les perspectives de la coopération, les investissements et le commerce entre les parties, en plus de promouvoir des échanges plus larges.
Les atouts de chacun de nos pays représentent un énorme potentiel pour des projets conjoints liés à l’industrie, la santé, la biotechnologie, le tourisme, l’éducation, l’économie numérique, le commerce électronique, l’énergie, entre autres domaines d’intérêt commun, a précisé le Premier ministre dans son intervention.
Il a également souligné les résultats des rencontres visant à réguler la circulation des médicaments et des dispositifs médicaux au sein de l’UEE, ainsi que du comité de pharmacopée de l’Union, qui représentent des options immédiates pour des projets conjoints.
Marrero a également souligné que, pour améliorer la santé et le bien-être des peuples de l’UEE, Cuba propose de créer une alliance multinationale dans le secteur de la bio-pharmaceutique afin d’obtenir la souveraineté dans le secteur de la production de vaccins et de médicaments.
« Nos pays ont beaucoup à partager, et Cuba offre une porte d’entrée à la région latino-américaine et caribéenne, nos potentialités offrent des alternatives pour compléter de nouveaux espaces d’intégration », a déclaré le chef du gouvernement cubain.
Il a par ailleurs signalé que l’objectif de son pays était de promouvoir un parc industriel de l’UEE dans la zone spéciale de développement de Mariel, à Cuba, pour permettre l’intégration interrégionale à laquelle nous aspirons dans le contexte d’un monde unipolaire, a-t-il manifesté.
Le monde, a-t-il ajouté, a peut-être plus que jamais besoin d’une nouvelle coexistence civilisée fondée sur un ordre juste et équitable. Sans paix, il n’y aura ni développement ni justice sociale, et sans justice sociale et développement il ne saurait y avoir de paix durable.
Marrero a déclaré que Cuba traversait des moments très difficiles, principalement en raison de l’impact du blocus économique commercial et financier des États-Unis, mais que le peuple et le Gouvernement cubains luttent pour résister et se développer.
Le peuple cubain ne se rendra jamais et défendra son indépendance et sa souveraineté jusqu’à la victoire éternelle, a conclu le Premier ministre de la nation caribéenne.
peo/mgt/Gfa

EN CONTINU
notes connexes