samedi 25 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Conseil national de la Suisse opposé à l’allocation de fonds à l’Ukraine

Vienne, 8 juin (Prensa Latina) Le Conseil national du Parlement suisse a rejeté aujourd’hui une initiative visant à allouer 5,5 millions de dollars étasuniens pour aider l’Ukraine pendant 5 à 10 ans.

Selon la télévision de cette capitale, 105 députés ont voté contre cette aide et 86 pour.
Le ministre suisse des Affaires étrangères, Ignazio Cassis, n’a pas non plus soutenu l’initiative.
Selon lui, le Gouvernement a déjà envoyé trois paquets d’aide financière à la population ukrainienne et participe activement à l’accueil des réfugiés.
La décision a été prise une semaine avant le discours du président ukrainien Vladimir Zelensky au parlement suisse par vidéo, auquel la plus grande partie de la représentation de la nation a déjà refusé d’assister le 15 juin.
Le leader du Parti populaire conservateur de droite suisse, Thomas Eshi, a pour sa part estimé que le discours de Zelensky pourrait influencer le débat au parlement sur la fourniture d’armes et de munitions à Kiev.
La majorité n’est pas prête à accepter cela et, par conséquent, je ne serai pas présent durant cette intervention, a-t-il déclaré.
Le 24 février de l’année dernière, la Fédération de Russie a lancé une « opération militaire spéciale » en réponse à une demande des républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, précédemment reconnues par Moscou, pour contrer les actions de l’armée de Kiev et de groupes néonazis comme Azov.
L’Occident, en réponse à la décision russe, a commencé à introduire progressivement de nombreuses sanctions à grande échelle à l’encontre du géant eurasien et a commencé à fournir des armes et du matériel militaire à Kiev pour des montants estimés actuellement à des dizaines de milliards de dollars.
peo/jcm/amp

EN CONTINU
notes connexes