jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Gustavo Petro condamne l’inscription de Cuba sur la liste des pays parrainant le terrorisme

La Havane, 9 juin (Prensa Latina) Le président de la Colombie, Gustavo Petro, a qualifié l’inscription de Cuba sur la liste unilatérale de Washington des pays parrainant le terrorisme d’acte profondément injuste qui doit être amendé.

Dans son intervention lors de l’acte conclusif du Troisième Cycle des Dialogues de Paix installé depuis le 2 mai dernier dans la capitale cubaine, Petro a déclaré que l’île antillaise « a reçu un coup de poignard dans le dos » par un président colombien qui a permis l’inscription de l’île sur cette liste, et ce simplement pour favoriser la pacification dans la nation sud-américaine.
Le mandataire colombien a révélé qu’il avait soutenu cette position de rejet de la mesure coercitive des États-Unis devant le propre locataire de la Maison Blanche, Joe Biden, lors d’une réunion récente.
« La paix a apporté la vie, le changement des institutions, et l’innovation pour la société colombienne; en revanche, l’opposition à la paix apporte le pire pour le pays », a affirmé le président Petro, qui a remercié Cuba et son chef d’État, Miguel Diaz-Canel, présent sur place aux côtés des représentants des pays garants du processus.
Les Négociateurs du Gouvernement colombien et de l’Armée de Libération Nationale (ELN) ont convenu à Cuba d’un cessez-le-feu bilatéral pendant le Troisième Cycle des Dialogues de Paix qui se sont conclus aujourd’hui dans la capitale cubaine.
peo/lam/lld

EN CONTINU
notes connexes