mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Gouvernement haïtien réitère sa demande de déploiement de troupes étrangères

Port-au-Prince, 10 juin (Prensa Latina) Le gouvernement haïtien a réitéré à l’ONU son appel au déploiement de troupes dans le pays pour faire face aux gangs et rétablir un climat de sécurité, a confirmé hier le Premier ministre Ariel Henry.

Henry, qui est revenu ce vendredi d’une réunion des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté des Caraïbes (Caricom), a assuré avoir envoyé une lettre au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, contenant cette sollicitude.
« Je continue d’établir des contacts au niveau international sur cette question, parce que rétablir un climat de sécurité reste un impératif urgent si nous voulons organiser des élections et si nous voulons vivre normalement sur notre territoire », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à l’aéroport international Toussaint Louverture.
Il a précisé que cette demande avait été appuyée par le Haut Conseil de transition et les membres du Gouvernement.
Le Premier ministre a également annoncé sa participation aux réunions organisées par la Caricom en Jamaïque, prévues ce dimanche, avec des acteurs politiques et de la société civile afin de trouver des solutions à la crise actuelle.
« Je répondrai positivement dimanche prochain à l’invitation du Premier ministre des Bahamas, car je reste un homme de dialogue, toujours prêt à parler avec des compatriotes de bonne volonté pour trouver des solutions durables aux crises auxquelles notre pays est confronté », a-t-il affirmé.
Il a également déclaré que les pays membres de la Caricom avaient fait preuve d’empathie envers Haïti à la suite des récentes pluies et inondations du week-end dernier, qui ont fait plus de 50 morts et laissé des dizaines de milliers de personnes sans-abri.
Il a également indiqué que les États-Unis avaient annoncé une aide supplémentaire de 53 millions de dollars en réponse à la crise humanitaire dans le pays et prorogé la loi Hope/Help qui accorde un traitement préférentiel aux importations de vêtements en franchise de droits, produits textiles et quelques autres articles en provenance d’Haïti.
peo/Jha/Ane

EN CONTINU
notes connexes