mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un juge rejette la demande de détention pour l’épouse de l’ancien président du Pérou

Lima, 10 juin (Prensa Latina) Un juge a rejeté hier la demande de mise en détention provisoire de Lilia Paredes, épouse de l’ancien président Pedro Castillo qui est exilée au Mexique, une sollicitude initiale du procureur enquêtant sur sa corruption présumée.

La décision a été prise par le juge Raúl Justiniano, responsable du huitième tribunal d’instruction préparatoire qui supervise les enquêtes du Bureau du Procureur concernant églement Walter et David Paredes, frères de l’ancienne première dame.
Lilia Paredes a été accueillie, quelques jours après l’arrestation de son mari, par l’ambassade du Mexique, qui a annoncé la décision de son gouvernement de lui accorder l’asile, ainsi qu’à ses enfants mineurs. Ils se sont ensuite rendus à Mexico sous protection diplomatique.
peo/Jha/Mrs

EN CONTINU
notes connexes