mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Chine réaffirme le caractère solide de l’amitié avec Cuba face à la diffamation des États-Unis

Beijing, 13 juin (Prensa Latina) La Chine a ratifié hier que rien ne peut détruire son amitié sincère avec Cuba, quel que soit le degré de désinformation et de diffamation des États-Unis, en rejetant les allégations concernant la construction supposée d'un centre d'espionnage sur l'île caribéenne.

Wang Wenbin, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a déclaré à Prensa Latina que les contradictions présentées en peu de temps au sujet de cette information sont la preuve du mensonge de Washington.
« En seulement deux jours, les fonctionnaires et les médias nord-américains ont diffusé une série d’informations incohérentes sur la prétendue construction d’une base d’espionnage à Cuba, mettant une fois de plus en scène la farce dans laquelle les propres États-Unis nient les États-Unis », a-t-il affirmé.
Le porte-parole a souligné qu’en dépit de ces calomnies, la Maison Blanche n’affectera pas les liens amicaux et fraternels entre Pékin et La Havane, et qu’elle ne pourra pas non plus dissimuler ses actes d’espionnage de masse ou le vol de dossiers secrets dans les pays du monde entier.
Wang a fait référence aux déclarations du gouvernement nord-américain de samedi, qui a affirmé avoir connaissance de l’existence présumée d’une base chinoise d’espionnage électronique à Cuba, en activité depuis 2019.
La semaine dernière, le porte-parole a lui-même demandé à Washington de ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures de la plus grande des Antilles et l’a accusé de répandre des calomnies, de participer à des activités secrètes, de commettre des crimes et de maintenir une prison à l’intérieur d’un territoire occupé à Cuba.
Il a également exhorté Washington à écouter les demandes internationales et à lever immédiatement le blocus économique, financier et commercial imposé depuis plus de 60 ans à l’île, ainsi qu’à contribuer à l’amélioration des relations avec La Havane, car cela profiterait aux deux parties, à la paix et à la stabilité dans la région.
peo/ssa/jf/ymr

EN CONTINU
notes connexes