mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une entreprise iranienne va livrer quelque 200 000 voitures au Venezuela

Téhéran, 15 juin (Prensa Latina) Le président de l'usine automobile iranienne Saipa, Mohamad-Ali Teymuri, a annoncé que son entreprise, la deuxième plus grande du pays perse, livrerait quelque 200 000 voitures au Venezuela en cinq ans.

Les déclarations de Teymuri viennent en réponse au pacte signé à Caracas mardi par les représentants de Téhéran et le ministre vénézuélien de l’industrie et de la production Juan Arias.
L’accord couvre les exportations de voitures finies en provenance d’Iran, de même que d’autres véhicules fabriqués dans une usine commune dans le pays sud-américain.
L’Iran et le Venezuela ont convenu de réanimer la fabrication de voitures à Venirauto, une entreprise commune d’assemblage de véhicules étant à l’arrêt depuis 2015.
C’est ainsi que l’Iran étendrait exercerait une influence majeure sur le marché automobile latino-américain, a expliqué l’homme d’affaires.
En outre, Teymuri a fait remarquer que Saipa s’efforcerit de réamorcer une autre usine automobile au Venezuela, axée sur la production de véhicules commerciaux et de camions, après environ neuf ans d’inactivité.
Téhéran et Caracas ont entretenu des relations depuis six décennies, renforcées par la visite cette semaine du président iranien Seyed Ebrahim Raisi à l’invitation de son homologue Nicolas Maduro.
Au cours de la visite officielle du président iranien, les deux gouvernements ont signé 25 accords de coopération stratégique dans des secteurs, dont l’énergie, la science, le pétrole, la défense, la culture, l’économie et l’alimentation, entre autres.
jcc/ynr

EN CONTINU
notes connexes