jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Dénonciation d’actes de discrimination à l’égard de femmes mapuches au Chili

Santiago du Chili, 16 juin (Prensa Latina) Des fonctionnaires de la gendarmerie chilienne obligent aujourd’hui des femmes mapuches à se dévêtir de leurs vêtements traditionnels lors du processus de fouille pour rendre visite à leurs proches détenus, selon des juristes.

En outre, elles sont interdites d’introduire des objets de culte et de guérison traditionnels tels que le lawen, une boisson fabriquée à partir de feuilles, d’écorces ou de racines médicinales, ou encore des aliments ancestraux non transformés industriellement.
Selon les avocats Luis Arteaga et Josefa Ainardi, ces mesures violent plusieurs accords signés par le Chili, notamment la Convention 169 de l’Organisation internationale du Travail sur les peuples indigènes et tribaux.
La méconnaissance et le manque de respect de la culture, des traditions et de la spiritualité du peuple mapuche sont également contraires aux traités internationaux relatifs aux droits de l’homme ratifiés par le Chili, ont souligné les juristes dans un article publié par le quotidien El Ciudadano.
peo/mem/car/eam

EN CONTINU
notes connexes