vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’alerte sanitaire est maintenue au Chili en raison des virus respiratoires

Santiago du Chili, 19 juin (Prensa Latina) Le Chili est confronté à une situation sanitaire aggravée en raison de l'augmentation des virus respiratoires, provoquant la mort de sept enfants et contraint à revenir à l'utilisation de masques dans les écoles.

Actuellement, le virus le plus virulent est le syncytial, qui maintient l’occupation des lits pédiatriques dans les hôpitaux à environ 90 pour cent.
Avec l’arrivée de l’hiver, il y a aussi une augmentation de la grippe, mais Covid-19 observe une tendance à la baisse au cours des dernières semaines.
Le ministère de la santé (Minsal) a renforcé les campagnes de vaccination dans les villes et les zones rurales par l’extension des calendriers et des sites de vaccination.
Plus de 6,67 millions de personnes ont été vaccinées contre la grippe, bien que la couverture vaccinale soit faible chez les personnes âgées de plus de 65 ans et les femmes enceintes.
Compte tenu de la recrudescence des maladies respiratoires, les autorités ont décidé de rendre le port du masque obligatoire dans les écoles pendant la durée de l’alerte sanitaire, qui s’étend jusqu’au 31 août.
Une mesure similaire pourrait être décrétée pour les transports publics, selon la ministre de la santé Ximena Aguilera, qui a annoncé que la question était en cours d’analyse. Le Minsal a réitéré son appel à la population pour qu’elle se lave fréquemment les mains, évite les foules et aère les pièces.
jcc/car

EN CONTINU
notes connexes