samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie exige un retrait turc avant de normaliser ses relations avec Ankara

Damas, 20 juin (Prensa Latina) Le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Ayman Sousan, a déclaré aujourd’hui qu’un retrait militaire des troupes turques, avec un calendrier clair et des mesures spécifiques, est essentiel pour commencer à rétablir les relations entre Damas et Ankara.

Cette position du vice-ministre, relayée par les médias nationaux, a été exprimée lors d’une réunion avec ses homologues de Russie, d’Iran, de Türkiye qui se tient actuellement dans la ville d’Astana, la capitale du Kazakhstan.
Les déclarations turques sur la souveraineté et l’intégrité territoriale sont incompatibles avec la poursuite de l’occupation du territoire syrien, a déclaré le diplomate.
Il a ajouté que cette présence illégale violait le droit international et les éléments les plus fondamentaux des relations entre les pays.
Selon Sousan, la lutte contre le terrorisme ne doit pas être sélective et la sécurité des frontières est une responsabilité partagée des pays voisins.
La Russie et l’Iran font des efforts pour la réconciliation entre la Syrie et la Türkiye, deux voisins dont les relations ont été interrompues depuis le début de la guerre dans cette nation du Levant en 2011.
Les ministres des Affaires étrangères de la Syrie, Faisal Al-Mekdad, et de Türkiye, Mevlüt Çavuşoğlu, se sont récemment rencontrés à Moscou et ont décidé de poursuivre les contacts au niveau des vice-ministres pour convenir d’une feuille de route pour la normalisation des relations.
peo/mem/fm

EN CONTINU
notes connexes