vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie s’oppose à la présence de dirigeants hostiles au sommet des Brics

Moscou, 22 juin (Prensa Latina) Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Riabkov, a estimé aujourd'hui que la présence du président français Emmanuel Macron au prochain sommet du groupe des Brics serait nappropriée, alléguant que le président français applique une politique antirusse.

« C’est à la partie hôte de définir le cercle des invités, c’est la pratique habituelle. Non moins important est que cela doit être précédé des consultations de tous les membres des Brics », a souligné Riabkov, selon l’agence de presse Spoutnik.
« La présence d’un chef d’État qui met en œuvre une politique aussi hostile et inacceptable, qui soutient avec tant d’emphase et de conviction que la Russie doit être isolée sur la scène internationale et partage l’approche consistant à nous infliger une défaite stratégique, est clairement un invité inapproprié » , a déclaré le vice-ministre.
Riabkov a ajouté que la Russie a fait part de son point de vue aux organisateurs. « Nous ne cachons pas notre position, nous l’avons communiquée à nos collègues de la République d’Afrique du Sud et nous espérons qu’ils la prendront pleinement en considération », a-t-il manifesté.
Le 15e sommet du groupe Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) se déroulera du 22 au 24 août à Johannesburg.
La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a déclaré lundi, après avoir rencontré son homologue sud-africaine Naledi Pandor à Pretoria, que le président Macron avait pour objectif d’être le premier dirigeant occidental invité à un sommet des Brics.
peo/livp/mem/gfa

EN CONTINU
notes connexes