mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Ouverture d’une enquête suite à l’autodafé d’un Coran en Suède

Ankara, 30 juin (Prensa Latina) Les autorités suédoises ont ouvert hier une enquête pour incitation à la haine contre une personne d'origine irakienne qui a brûlé un exemplaire du Coran à l'extérieur d'une mosquée dans le quartier de Södermalm à Stockholm.

De son côté, l’ambassade de Turquie à Stockholm a appelé les autorités suédoises à prévenir de telles attaques, a rapporté la télévision locale.
D’après l’agence Anadolu, cette personne a arraché quelques pages de l’exemplaire du Coran sur lequel il avait placé du bacon et les a brûlées, affirmant que son but était de critiquer l’islam et s’est présenté comme un athée laïque sur les médias sociaux.
Il avait auparavant fait l’éloge de l’islamophobe d’extrême droite Rasmus Paludan, qui avait brûlé le livre saint, et qui considérait l’islam comme une menace pour les valeurs suédoises.
L’ambassade de Turquie a contacté les sièges des membres de l’Organisation de la coopération islamique, soit l’Azerbaïdjan, l’Arabie saoudite, le Pakistan, le Maroc, l’Indonésie, la Malaisie, le Bangladesh et la Palestine, à Stockholm, et a fermement rejeté l’acte.
ssa/mem/amp

EN CONTINU
notes connexes