mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

S’il ne pleut pas bientôt, l’eau de Montevideo sera imbuvable

Montevideo, 30 juin (Prensa Latina) Montevideo et la zone métropolitaine où vivent près de deux millions d'habitants pourraient manquer d'eau potable, en raison de la crise de l'eau en Uruguay.

La capitale, le département de Canelones et la zone métropolitaine sont en situation d’urgence en matière d’eau, car les météorologues continuent de prédire qu’il n’y aura pas de pluie à l’horizon proche.
Le président Luis Lacalle Pou a constaté jeudi que s’il ne pleuvait pas dans les semaines à venir, il y aurait une période pendant laquelle l’eau du robinet fournie par Obras Sanitarias del Estado (OSE) « ne sera pas potable ».
Actuellement, le produit qu’OSE distribue par les canalisations est potable, mais pas buvable, selon la définition du ministère de l’environnement.
« Nous essayons de gérer au mieux les réserves dont nous disposons et d’effectuer un travail qui va prendre 30 jours. La question immédiate est la suivante : combien de jours d’eau potable reste-t-il et combien de jours durera le travail ? S’il ne pleut pas, il y aura une période pendant laquelle l’eau ne sera pas potable », a dit le président.
Lacalle Pou a ajouté que l’eau était utilisée exclusivement pour le lavage, le bain et l’assainissement.
Il a admis qu’à court terme, la crise de l’eau n’avait pas de « solutions fondamentales » possibles. « Il faut qu’il pleuve ».
La majorité de la population consomme de l’eau en bouteille, et le gouverneur a rappelé qu’un demi-million d’habitants de l’aire métropolitaine recevraient deux litres d’eau en bouteille par jour.
Il a rappelé l’exonération fiscale dont bénéficie l’eau en bouteille, ce qui devrait faire baisser son prix dans les magasins et les supermarchés.
jcc/ool

EN CONTINU
notes connexes