dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie dénonce les plans visant à empêcher le retour des réfugiés

Damas, 4 juillet (Prensa Latina) Le ministre des Affaires étrangères Faisal Al-Mekdad a déclaré que certains pays occidentaux mettaient en œuvre des plans visant à aggraver les problèmes en Syrie et à entraver le retour naturel des personnes déplacées dans leur pays.

Chaque Syrien a le droit de retourner à sa patrie, il sera accueilli et traité dans le cadre de la loi et de la souveraineté, a déclaré le ministre des Affaires étrangères après sa rencontre dans cette capitale avec son homologue jordanien Ayman Al-Safadi.
Il a indiqué que ce retour passait par la garantie des besoins de base tels que les infrastructures de services, l’éducation, la santé et l’eau.
D’autre part, le chef de la diplomatie a qualifié les sanctions imposées au pays d’inhumaines et d’immorales, entraînant la mort de nombreux enfants et femmes dans les camps.
Il a révélé que leurs discussions avaient porté sur un ensemble d’idées et de perceptions avancées par certaines organisations internationales pour résoudre les problèmes et permettre aux réfugiés de retourner dans leur pays.
La guerre menée contre la Syrie a provoqué des problèmes dans toute la région et au-delà, et Damas mène des consultations avec ses frères jordaniens sur de nombreuses questions, y compris la question des meilleurs moyens pour le retour des personnes déplacées dans leur pays, a dit le ministre des Affaires étrangères.
Pour sa part, le ministre Al-Safadi a indiqué que ses entretiens à Damas avaient porté sur l’effort global visant à trouver une solution politique à la crise et à résoudre toutes ses conséquences humanitaires, politiques et sécuritaires, ainsi qu’à garantir l’unité et l’intégrité territoriale de la Syrie.
jcc/livp/fm

EN CONTINU
notes connexes