vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le gouvernement russe met en garde contre une augmentation des actes de sabotage au sein d’une centrale nucléaire

Moscou, 5 juillet (Prensa Latina) Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, a qualifié de tendue la situation autour de la centrale nucléaire de Zaporozhie, suite à la menace croissante de sabotage de la part de l'Ukraine.

« La situation est assez tendue parce que, en effet, la menace de sabotage par Kiev est élevée. Le sabotage pourrait avoir des conséquences catastrophiques », a averti le porte-parole.
Il a noté que le gouvernement ukrainien avait fait preuve à plusieurs reprises sa volonté de « ne ménager aucun effort » pour déstabiliser la situation.
« Nous l’avons vu récemment lors de la destruction de la centrale hydroélectrique de Kakhovka, qui a également eu des conséquences horribles, alors bien sûr, toutes les mesures sont prises pour contrer cette menace ».
La nuit dernière, l’Ukraine a déconnecté la ligne électrique du Dniepr, qui alimente en électricité la centrale nucléaire de Zaporozhie.
Le 23 juin, le vice-ministre russe des affaires étrangères, Sergey Riabkov, a qualifié de dénigrantes les accusations du président ukrainien Volodymyr Zelensky selon lesquelles le pays eurasien préparait une attaque terroriste contre la centrale nucléaire de Zaporozhie, qui reste sous le contrôle des troupes russes et est considérée comme la plus grande centrale nucléaire d’Europe et l’une des dix plus grandes du monde.
jcc/hoo

EN CONTINU
notes connexes