dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie souligne le caractère commercial du pacte alimentaire

Moscou, 6 juillet (Prensa Latina) Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergey Vershinin, s'est entretenu par téléphone avec son homologue turc Burak Akcapar au sujet du pacte alimentaire, qu'il a qualifié de purement commercial et loin d'être une aide humanitaire pour l'Afrique.

« Les interlocuteurs ont échangé des points de vue sur la mise en œuvre des accords globaux, conclus à Istanbul le 22 juillet 2022″, a déclaré aujourd’hui le ministère des Affaires étrangères, cité par l’agence de presse Spoutnik.
La partie russe a confirmé son évaluation de l’Initiative de la mer Noire sur les exportations alimentaires ukrainiennes comme étant purement commerciale et loin des objectifs humanitaires déclarés de fournir une aide aux pays dans le besoin en Afrique, en Asie et en Amérique latine ».
La Turquie confirme son attachement à l’idée de prolonger l’initiative sur les céréales de la mer Noire, qui expire dans moins de deux semaines. Le ministère russe des affaires étrangères a déclaré mardi qu’il n’y avait aucune raison de prolonger le pacte, qui expire le 17 juillet.
Le président russe Vladimir Poutine avait alors souligné que l’Occident envoyait la plupart des céréales ukrainiennes vers ses pays et non vers ceux qui en avaient le plus besoin.
L’initiative en question comprend également le mémorandum Russie-ONU, qui prévoit le déblocage des exportations de denrées alimentaires et d’engrais russes.
Cette partie de l’accord n’a pas été respectée jusqu’à présent, souligne Moscou. Le 21 juin, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré qu’il n’y avait aucune raison de prolonger le pacte sur les céréales, car les engagements pris à l’égard de la Russie n’ont pas été respectés.
jcc/gfa

EN CONTINU
notes connexes