mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un vaccin contre le paludisme devrait être introduit massivement en Afrique d’ici 2025

Nairobi, 6 juillet (Prensa Latina) Le premier lot du seul vaccin existant contre le paludisme, 18 millions de doses, arrivera en masse en Afrique en 2025, selon une annonce de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cependant, les premiers lots devraient arriver dans plusieurs pays du continent au cours du dernier trimestre de cette année, a dit le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse à Genève, en Suisse,
Le paludisme reste l’une des maladies les plus meurtrières et tue chaque année quelque 500 000 enfants de moins de cinq ans, dont 96 % en Afrique, a-t-il déclaré lors de la conférence de presse à Genève, en Suisse.
Le sérum a été testé sur environ 1,7 million d’enfants dans trois pays africains, le Ghana, le Kenya et le Malawi, et s’est révélé sûr et efficace, entraînant une réduction substantielle des cas graves de paludisme et une diminution du nombre de décès d’enfants.
Outre les trois pays expérimentaux, neuf autres recevront bientôt le médicament : le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la République démocratique du Congo, le Liberia, le Niger, la Sierra Leone et l’Ouganda.
Jusqu’à présent, 30 pays africains ont manifesté leur intérêt pour l’acquisition du vaccin, appelé Mosquirix par le développeur, le géant pharmaceutique britannique GSK.
jсс/ssa/msl

EN CONTINU
notes connexes