lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Chine s’inquiète des livraisons de bombes à fragmentation à l’Ukraine

Pékin, 10 juillet (Prensa Latina) La Chine a exprimé aujourd'hui son inquiétude au sujet du projet des États-Unis d'envoyer des bombes à fragmentation en Ukraine, avertissant qu'il s'agissait d'un acte irresponsable susceptible de provoquer des désastres humanitaires.

Mao Ning, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a exhorté lors d’une conférence de presse à prendre en compte le danger d’une telle action pour les civils.
Elle a appelé toutes les parties impliquées dans le transfert de ces bombes à faire preuve de retenue et a insisté pour qu’elles s’abstiennent d’aggraver le conflit entre la Russie et l’Ukraine.
La porte-parole du ministère des Affaires étrangères a également réitéré l’engagement de la Chine en faveur du dialogue et d’une solution négociée à la situation dès que possible, afin d’éviter qu’elle ne devienne incontrôlable.
Outre le géant asiatique, plusieurs nations et organisations internationales rejettent le plan annoncé par les États-Unis le 7 juillet dernier, qui prévoit la livraison de bombes à fragmentation à l’Ukraine dans le cadre d’un paquet de sécurité d’une valeur de 800 millions de dollars.
Ces armes sont interdites dans plus de 100 pays en raison du danger qu’elles représentent pour les civils.
peo/ssa/mem/ymr

EN CONTINU
notes connexes