lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU souligne les progrès de l’accord de paix en Colombie

Nations Unies, 12 juin (Prensa Latina) Le représentant spécial du secrétaire général et chef de la Mission de vérification de l’ONU en Colombie, Carlos Ruiz Massieu, a souligné aujourd’hui les progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’Accord de paix de mars à juin.

Lors de la présentation du dernier rapport du secrétaire général au Conseil de sécurité, auquel ont également participé le ministre des Affaires étrangères de la Colombie, Álvaro Leyva, et la leader sociale Diana Salcedo, Ruiz Massieu a salué les nombreuses dispositions relatives à la paix dans le Plan National de Développement du gouvernement de Gustavo Petro.
Il a souligné l’attention accrue accordée à la réforme rurale globale et l’allocation de fonds indispensables à la mise en œuvre de l’Accord de paix.
En ce qui concerne le processus de réintégration, le secrétaire général a salué, par l’intermédiaire de son représentant spécial, la nouvelle approche du Gouvernement qui met l’accent sur la durabilité, la réintégration communautaire, la réconciliation, l’accès à la terre, l’autonomisation des femmes et les questions de genre.
La création du Ministère de l’Équité, dirigé par la vice-présidente Francia Márquez, a été qualifiée de «mesure importante pour améliorer la situation des communautés autochtones, afro-colombiennes et autres groupes vulnérables ».
Il a cependant regretté que la violence continue d’entraver la mise en œuvre totale de l’Accord, en espérant que «des mesures récentes en matière de garanties de sécurité, telles que l’adoption d’une nouvelle politique de sécurité et de défense, portent rapidement leurs fruits et contribuent à améliorer la situation dans les régions touchées par le conflit».
En vue des élections d’octobre, Ruiz Massieu a appelé les acteurs armés illégaux à respecter le droit des citoyens et des candidats à participer à une campagne exempte de menaces.
Le secrétaire général a par ailleurs jugé très encourageants les résultats obtenus dans le cadre du troisième cycle de négociations entre le Gouvernement et la guérilla de l’Armée de libération nationale.
Il s’est enfin félicité de la cessation des actions offensives entre les parties, étape nécessaire à la pleine entrée en vigueur du cessez-le-feu bilatéral à partir du 3 août.
peo/mem/otf

EN CONTINU
notes connexes