lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président de Cuba remercie la solidarité en Belgique et en Europe

Bruxelles, 16 juillet (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a remercié aujourd’hui dans cette capitale la solidarité avec l’île qui existe en Belgique et en Europe, soutien qu’il a qualifié d’encouragement à la résistance aux agressions.

À la veille de sa participation au troisième sommet entre l’Union européenne (UE) et la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (Celac), le mandataire a rencontré des représentants d’associations et de forces politiques belges, des résidents cubains, des diplomates et la délégation de la nation antillaise au Sommet des Peuples.
Il nous a semblé important que la première chose que nous fassions ici soit cette rencontre, a-t-il déclaré lors d’un événement auquel ont participé environ 200 personnes, la capacité maximale de l’installation.
Merci de défendre la Révolution pendant toutes ces années, de ne pas vous laissez confondre, a déclaré le président cubain, qui a partagé les réalités de l’île et de sa lutte contre le blocus économique, commercial et financier que lui imposent les États-Unis depuis plus de 60 ans.
À cet égard, il a rappelé les 243 mesures prises par l’administration Donald Trump (2017-2021) pour renforcer ce blocus, y compris l’inscription de Cuba sur la liste unilatérale de Washington des pays qui parrainent le terrorisme et ses conséquences sur le plan financier international.
Diaz-Canel a dénoncé la cruauté et la perversité de la politique nord-américaine visant à asphyxier le peuple de la plus grande des Antilles, mises en évidence en pleine pandémie de la Covid-19.
Le gouvernement des États-Unis a fait pression pour qu’on ne nous vende ni oxygène ni équipement de ventilation pulmonaire, a-t-il notamment rappelé.
A propos de la pandémie, il a souligné la réponse des scientifiques cubains et la rapidité avec laquelle ils ont mis au point des vaccins pour protéger la population.
Toutes ces situations auxquelles nous avons fait face nous ont conduit à concrétiser le concept de la résistance créative, qui consiste à résister au blocus tout en travaillant au développement du pays, a-t-il expliqué en compagnie du ministre des Affaires étrangères Bruno Rodriguez et de l’ambassadrice cubaine en Belgique, Yaira Jiménez.
Selon Diaz-Canel, les Cubains vivant à l’étranger qui défendent leur patrie sans se laisser intoxiquer par les campagnes de mensonges et les amis de la solidarité envers l’île font partie de ce concept.
peo/Jha/wmr

EN CONTINU
notes connexes