mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Plus de 185 000 Haïtiens déportés de République Dominicaine en 2023

Port-au-Prince, 18 juillet (Prensa Latina) Au total, 185 310 migrants haïtiens ont été déportés de la République dominicaine voisine au cours de cette année, dont 1 532 femmes enceintes, a dénoncé aujourd’hui le Groupe d’appui aux réfugiés et rapatriés (GARR).

En outre, selon un rapport de l’organisation de défense des droits des migrants, deux mille 981 mineurs non accompagnés ont également été expulsés.
Le GARR a déploré que les six premiers mois de l’année aient été marqués par une vague de rapatriements et de répression contre les Haïtiens, suite à la recrudescence des politiques migratoires de la République dominicaine.
L’organisation a souligné l’augmentation considérable des expulsions et des retours spontanés en juin par rapport aux cinq mois précédents, concernant 26 979 personnes contre 13 000 en mai.
Elle a également noté que, bien que les autorités dominicaines aient le droit de contrôler les migrations illégales, elles doivent respecter les droits de l’homme. Le GARR a particulièrement critiqué les cas de violations collectives, mauvais traitements physiques, confiscation et destruction de biens privés et de documents.
De même, il a rappelé que les gouvernements haïtien et dominicain avaient signé un document sur les conditions d’expulsion qui, selon lui, ne sont pas respectées.
Le GARR a encouragé Port-au-Prince à prendre des mesures concrètes pour protéger les droits de ses ressortissants dans le pays voisin et apporter un soutien aux personnes déportés.
peo/mgt/Ane

EN CONTINU
notes connexes