mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Au Panama, les enfants migrants en situation irrégulière sont en augmentation

Panama, 4 août (Prensa Latina) Plus de 40 000 enfants migrants en situation irrégulière ont transité par la forêt panaméenne du Darién au cours des six premiers mois de cette année, soit plus que durant tout 2022, a indiqué aujourd’hui l’Unicef.

Selon un communiqué du Bureau régional du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef), basé dans cette capitale, la moitié de ces enfants ont moins de cinq ans.
Dans des déclarations à la presse, le directeur de cette institution, Garry Conille, a estimé qu’il était urgent d’adopter des politiques nationales plus favorables aux enfants ainsi que des réponses humanitaires solides, y compris des services de santé.
L’Unicef a exhorté les pays d’origine, de transit et de destination d’Amérique latine et des Caraïbes à renforcer les systèmes de protection de l’enfance en élargissant l’accès aux services.
Elle a ajouté que les gouvernements doivent garantir des voies de migration légales, ordonnées et sûres et l’accès aux services essentiels tels que l’éducation, la protection et la santé.
La directrice adjointe du Service national des migrations, Maria Isabel Saravia, a récemment signalé qu’environ 248 mille 901 migrants en situation irrégulière sont déjà entrés dans le pays depuis janvier par la frontière du Darién, à la frontière avec la Colombie, dans le but de continuer leur parcours en direction des États-Unis, soit plus qu’en 2022 (248 mille 284).
Elle a ajouté que les migrants provenaient principalement du Venezuela, d’Haïti, de Colombie et d’Équateur et a réitéré la nécessité d’assumer la responsabilité partagée entre les pays d’origine, de transit et de destination.
peo/mem/ga

EN CONTINU
notes connexes