jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Trois compagnies pétrolières reviennent en Libye

Tripoli, 4 août (Prensa Latina) La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé aujourd’hui que trois grandes sociétés du secteur ont repris leurs activités dans le pays après plus d’une décennie d’absence en raison de la crise qui a débuté en 2011 suite à l’intervention de l’OTAN.

La NOC a rapporté dans un communiqué le retour des compagnies italienne ENI, britannique British Petroleum et algérienne Sonatrach.
En décembre dernier, la NOC a appelé les compagnies pétrolières internationales avec lesquelles elle maintient des accords d’exploration et de production d’hydrocarbures à lever la clause de « force majeure » qu’elles ont invoquée en signalant une amélioration de la situation sécuritaire dans le pays.
La force majeure est une mesure invoquée dans des circonstances exceptionnelles, qui permet d’exonérer une signature de sa responsabilité en cas de manquement à ses obligations contractuelles.
Bien que la situation en matière de sécurité se soit améliorée ces dernières années en Libye, la crise est loin d’être terminée avec deux gouvernements parallèles installés dans l’est et l’ouest du pays.
Cette nation nord-africaine possède l’une des principales réserves d’hydrocarbures du continent.
peo/Jha/rob

EN CONTINU
notes connexes