jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Confirmation de la présence de 34 pays au prochain sommet des Brics en Afrique du Sud

Pretoria 7 août (Prensa Latina) La ministre des Affaires étrangères de l’Afrique du Sud, Naledi Pandor, a révélé aujourd’hui qu’à ce jour, 34 pays ont confirmé leur participation aux réunions associées au prochain Sommet des Brics.

En marge de la réunion des membres des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), qui se tiendra à Johannesburg du 22 au 24 août, auront lieu le Dialogue Brics Plus ainsi que les Brics Africa Outreach, des événements incluant des pays du Sud et du continent africain.
Ce quinzième Sommet aura pour thème « Brics et Afrique : partenariat pour une croissance accélérée, un développement durable et un multilatéralisme inclusif ».
Lors d’une conférence de presse, Pandor a révélé que pour participer à ces rencontres, le président sud-africain Cyril Ramaphosa avait invité (après consensus avec les dirigeants des Brics) 67 hauts dirigeants d’Afrique et du Sud global (de pays couvrant tous les continents).
Elle a ajouté que le Président avait invité 20 dirigeants internationaux, dont le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, le président de la Commission de l’Union africaine et celui de la nouvelle Banque de développement, et les présidents et chefs de secrétariat des communautés économiques régionales africaines.
Ainsi que les chefs des organisations financières africaines, le secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale africaine et le directeur exécutif de l’Agence de développement de l’Union africaine.
Les participants aux réunions Brics Africa Outreach et Brics Plus, a déclaré Pandor, réfléchiront au renforcement des partenariats mutuellement bénéfiques pour la croissance, le développement, la paix et le multilatéralisme inclusif dans un monde multipolaire.
Selon les données du FMI, les pays Brics, en termes de parité de pouvoir d’achat, ont une plus grande part dans l’activité économique mondiale que les pays du G7.
C’est une claire démonstration de la nécessité que les voix des pays du groupe, ainsi que celles du Sud mondial et du continent africain, soient entendues et respectées dans la gouvernance économique, financière et politique mondiale, a ajouté la ministre.
Dans l’ensemble, a rappelé Pandor, le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud représentent près de 42 pour cent de la population mondiale, avec près de 30 pour cent du territoire, environ 27 pour cent du PIB mondial et environ 20 pour cent du commerce international.
peo/mem/mv

EN CONTINU
notes connexes