samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Libération d’un médecin kidnappé en Haïti

Port-au-Prince, 7 août (Prensa Latina) Le docteur Reynold Grand-Pierre se trouve aujourd'hui avec sa famille, deux semaines après son enlèvement dans la zone de Tabarre, qui depuis plusieurs jours est le théâtre d'attaques de bandes armées.

Le coordonnateur général de l’Association médicale haïtienne (AMH), Jean Ardouin Louis Charles, a confirmé la nouvelle à la presse, sans donner de détails sur les conditions de sa libération.
Grand-Pierre, médecin spécialisé en gynécologie obstétrique et ancien directeur de l’Unité de Santé Familiale du Ministère de la Santé, a été enlevé le 22 juillet aux abords du marché public de cette ville, située au nord de la capitale.
L’AMH, qui a exigé sa libération immédiate et inconditionnelle, a également appelé les autorités à assumer leurs responsabilités et à garantir la sécurité des médecins, des professionnels et des citoyens haïtiens en général vivant dans le pays.
« L’Association Médicale Haïtienne demande au Premier Ministre de mettre fin à ce mal qui détruit le peuple », avait alors déclaré la plateforme.
Au cours du seul mois de juillet, le Centre d’analyse et de recherche sur les droits humains a rapporté 83 cas d’enlèvements, dont 23 dans le Bas Artibonite.
Pour sa part, l’Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti a enregistré 82 homicides au cours du mois de juillet, soit une augmentation de 44 % par rapport au mois précédent.
Ces derniers mois, l’organisation avait enregistré une baisse de ces cas, que les experts associaient à l’opération citoyenne Bwa Kale, responsable du lynchage de plus de 200 membres présumés de gangs depuis la fin du mois d’avril.
peo/ssa/jf/ane

EN CONTINU
notes connexes