dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un enregistrement de Letelier confirme qu’Allende allait convoquer un plébiscite

Santiago du Chili, 25 août (Prensa Latina) Un audio inédit de l’ancien ministre des Affaires étrangères chilien, Orlando Letelier, confirme que le président Salvador Allende allait convoquer un plébiscite le 11 septembre 1973 afin de stopper la tentative de coup d’État en cours.

Sur l’enregistrement de près d’une heure, diffusé hier soir par CNN Chili, Letelier révèle des détails d’un déjeuner au Palais de La Moneda (siège de l’exécutif), où le mandataire a évoqué cette possibilité de trouver une solution démocratique à un soulèvement militaire imminent.
L’objectif du référendum était de permettre au peuple de se prononcer et d’éviter une guerre civile.
Selon l’audio, parallèlement à la consultation populaire, un groupe de généraux des forces armées, impliqués dans des actions de sédition ou soupçonnés de mutinerie, serait appelé à la retraite.
La bande sonore a été envoyée à l’ancien ministre de l’Unité Populaire Sergio Bitar par le ministre des Affaires étrangères à sa sortie de la prison de l’île Dawson, où il a été détenu après la rupture de l’ordre institutionnel.
Le 11 septembre 1973, le général Augusto Pinochet a mené un coup d’État contre le gouvernement d’Allende, à la suite duquel s’est imposée une dictature de 17 ans qui a fait plus de 40 000 victimes, dont des exécutés, des détenus disparus et des torturés.
Letelier a été assassiné le 21 septembre 1976 à Washington DC, où il vivait en exil, lorsque des agents de la Direction du renseignement national (DINA) chilien et la police secrète de Pinochet ont posé une bombe dans son véhicule.
peo/npg/car

EN CONTINU
notes connexes