mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Pologne insiste pour étendre les restrictions sur les céréales importées

Varsovie, 4 septembre (Prensa Latina) Le ministre polonais de l’Agriculture a déclaré que son pays demanderait à l’Union européenne (UE) d’étendre l’interdiction d’importer des céréales ukrainiennes, a souligné aujourd’hui la télévision locale.

Lors d’une conférence de presse à Czestochowa, dans le sud de la Pologne, Robert Telus a déclaré que l’extension de l’exclusion de ces produits ukrainiens jusqu’à la fin 2023 est bénéfique pour les agriculteurs du pays et pour l’UE, a rapporté la Radio Polonaise.
Ses commentaires, qualifiés de message du Premier ministre Mateusz Morawiecki, ont lieu avant la réunion des ministres de l’Agriculture du bloc en Espagne.
Telus a indiqué que même si l’UE décidait de mettre fin à l’interdiction d’importer des céréales ukrainiennes, la Pologne ne permettrait pas leur entrée dans le pays.
Il a ajouté que l’intérêt des agriculteurs polonais est plus important que toute réglementation du bloc.
Les médias locaux affirment que des pays comme la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie et la Bulgarie soutiennent également l’extension de cette interdiction.
En juin dernier, la Commission européenne a annoncé qu’elle étendrait son veto sur plusieurs produits agricoles ukrainiens jusqu’au 15 septembre, accord qui permettrait à cinq des voisins de l’Ukraine d’empêcher les ventes intérieures de certaines céréales.
Les dénommées « mesures préventives exceptionnelles et temporaires » ont été adoptées le 2 mai dernier sur l’achat de blé, de maïs, de colza et de tournesol en provenance d’Ukraine sous la sauvegarde exceptionnelle du règlement sur les mesures commerciales autonomes.
peo/jf/amp

EN CONTINU
notes connexes