dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La relation avec l’Afrique est fraternelle, a affirmé le président de Cuba

La Havane, 7 septembre (Prensa Latina) Le président cubain, Miguel Díaz-Canel, a affirmé hier qu'après sa récente tournée dans des pays africains, il a lui été possible de confirmer que la relation est avec l’île est celle de nations sœurs.

Dans ses déclarations, diffusées sur le programme de télévision Mesa Redonda, le président cubain a souligné qu’au cours de sa tournée en Angola, en Afrique du Sud, au Mozambique et en Namibie, il a été confirmé que ces relations ont un caractère multipolaire, une vision qu’il considère nécessaire pour de meilleures relations internationales.
Il a déclaré qu’il s’agissait d’une tournée importante pour le développement et l’économie de l’île, car en plus de vérifier le fonctionnement des missions de collaboration en place, de nouvelles voies ont été ouvertes pour les élargir avec de nouvelles modalités.
Díaz-Canel a noté que sa tournée avait également permis de renouer les relations d’amitié et de coopération avec les pays membres des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), ainsi que de connaître les perspectives d’échanges sud-sud.
Il a expliqué que sa tournée, qui a duré du 19 au 28 août, avait été reportée de plusieurs années en raison de la pandémie de Covid-19 et du renforcement du blocus économique imposé par les États-Unis à la nation caribéenne.
Il a signalé comme un aspect important pour sa réalisation l’invitation de l’Afrique du Sud faite à l’île de participer au Sommet des Brics, en sa qualité de présidente par intérim du Groupe des 77 et de la Chine.
Il a souligné qu’au cours de la tournée, il a pu connaître de premières mains des histoires de vie qui marquent l’héritage de la relation étroite du leader historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro, avec les dirigeants des mouvements de libération de ces nations africaines.
Il a été possible de réaffirmer les relations d’amitié marquées en premier lieu par l’histoire, puisque les Africains sont essentiels dans la formation de la nationalité cubaine, a souligné le chef de l’État cubain.
Il a également noté que lors des différentes réunions, le travail de l’île pour aider à l’indépendance de ces pays et pour l’élimination du régime d’apartheid a été reconnu.
Il a également ajouté que la présence de collaborateurs cubains de différents secteurs dans ces territoires et le rôle qu’ils jouent sont non seulement reconnus mais qu’ils reçoivent une grande affection.
Díaz-Canel a déclaré que la reconnaissance et la gratitude envers Cuba pour toute la solidarité apportée étaient latentes, et que ces nations ratifient également leur soutien à la levée du blocus injuste des États-Unis et au retrait de l’île de la liste unilatérale de Washington des pays parrainant prétendument le terrorisme.
peo/livp/jha/mpp

EN CONTINU
notes connexes