samedi 25 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Pologne menace d’interdire l’importation de céréales ukrainiennes

Varsovie, 11 septembre (Prensa Latina) La Pologne a réitéré aujourd’hui qu’elle introduirait une interdiction unilatérale des importations de céréales en provenance d’Ukraine si la Commission européenne (CE) lève les restrictions précédemment introduites pour plusieurs pays du bloc.

Selon Waldemar Buda, ministre du Développement polonais, la CE se prépare à prendre une décision sur la levée des restrictions sur les exportations de céréales de l’Ukraine vers cinq pays (Pologne, Bulgarie, Hongrie, Roumanie et Slovaquie).
Selon lui, la Pologne ne peut pas permettre que des céréales soient importées d’Ukraine immédiatement après la récolte, car ce sont les producteurs nationaux qui ont la priorité et qui doivent vendre les céréales locales à un prix raisonnable.
S’il n’y a pas de décision de la Commission européenne de poursuivre la politique actuelle sur les exportations de céréales ukrainiennes, la décision sera alors prise par la partie polonaise, a indiqué son ministère dans un communiqué cité par la télévision nationale.
Le ministre a qualifié la situation actuelle d’exceptionnelle.
Nous aidons Kiev, mais nous ne pouvons pas accepter la situation dont souffrent des pays voisins, et nous avons ouvert le transit pour certains produits, mais nous ne permettrons pas aux céréales ukrainiennes de déstabiliser le marché polonais, a-t-il déclaré.
Depuis le 2 mai dernier, la CE a interdit l’exportation de blé, de maïs, de colza et de tournesol d’origine ukrainienne vers la Bulgarie, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie.
Le 5 juin, il a été décidé de prolonger ces mesures jusqu’au 15 septembre.
Bruxelles avait alors déclaré que ces mesures préventives exceptionnelles et temporaires étaient nécessaires pour ces cinq pays.
peo/mem/amp

EN CONTINU
notes connexes