mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des syndicats britanniques condamnent le harcèlement des États-Unis contre Cuba

Londres, 13 septembre (Prensa Latina) La Centrale nationale des syndicats du Royaume-Uni (TUC) a réitéré sa condamnation des tentatives des États-Unis d’intimider le peuple et le gouvernement cubains, selon un article publié aujourd’hui par le média britannique The Morning Star.

Lors d’une réunion tenue ce lundi, en marge du congrès du TUC, les délégués ont reconnu le leadership de La Havane dans les secteurs de l’éducation et de la santé, ainsi que les programmes de l’île visant à former des milliers de médecins en Asie et en Afrique.
Cependant, Washington « ne veut pas que nous soyons conscients » de ce travail solidaire, a déclaré le nouveau président de la Campagne de Solidarité avec Cuba, Kevin Courtney, lors de la rencontre entre les représentants des organisations syndicales.
Il a également critiqué la réintégration de La Havane dans la liste unilatérale des États soupçonnés de parrainer le terrorisme, établie par le Pentagone, sous prétexte de l’accueil de membres de l’Armée de libération nationale (ELN) colombienne pour des pourparlers de paix avec le gouvernement colombien.
Pour sa part, le secrétaire de la Fédération générale des syndicats, Gawain Little, a félicité le système éducatif cubain et rappelé que, lors d’un voyage solidaire dans la nation caribéenne, il a constaté l’excellence du programme, malgré l’impact du blocus économique, commercial et financier inhumain imposé à l’île par Washington.
Selon lui, « l’exemple inspirant de Cuba constitue une menace pour les États-Unis et la Grande-Bretagne », non pas comme une intimidation militaire ou politique, a-t-il précisé, mais « il y a une menace que les gens commencent à penser différemment ».
Lors de cette rencontre, l’ambassadrice cubaine à Londres, Bárbara Montalvo, a remercié les participants pour leur solidarité et a assuré que « nous ne manquerons pas de travailler à la réalisation de notre rêve d’une société plus juste et égalitaire ».
peo/mem/dgh

EN CONTINU
notes connexes