samedi 25 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Dénonciation en France de l’accusation de terrorisme contre Cuba

Paris, 16 septembre (Prensa Latina) L’association française Cuba Linda a organisé aujourd’hui lors de la Fête de l’Humanité un débat pour dénoncer l’inclusion de l’île dans la liste unilatérale de Washington des pays parrainant le terrorisme, une mesure qui renforce le blocus nord-américain en place depuis plus de 60 ans.

Des représentants d’organisations françaises de solidarité et de coopération, le journaliste et écrivain Viktor Dedaj et des membres de la délégation cubaine à ce festival politico-culturel ont pris la parole en tant qu’intervenants.
Le premier vice-président de l’Institut national des sports, de l’éducation physique et des loisirs (Inder), Raúl Fornés, et le scientifique Rolando Pérez, conseiller de la présidence de la société biotechnologique BioCubaFarma, ont exposé l’impact du blocus imposé par Washington sur tous les secteurs de la société.
En janvier 2021, quelques jours avant son départ de la Maison Blanche, le président Donald Trump a réinscrit le pays des Caraïbes sur la liste des pays parrainant le terrorisme, dans le but de renforcer le siège économique, commercial et financier imposé à l’île.
Fornés et Pérez ont tous deux indiqué que Cuba était une victime du terrorisme et non un promoteur de ce fléau.
À cet égard, ils ont rappelé les attentats à la bombe sur l’île, les attentats contre des diplomates à l’étranger et la guerre biologique tous financés et exécutés depuis le territoire des États-Unis.
Pour sa part, Dedaj a abordé lors de la rencontre les conséquences dévastatrices d’ordre financier de l’inscription sur cette liste des commanditaires du terrorisme.
Cette décision de Washington implique que les banques d’Europe et d’autres continents évitent tout lien avec Cuba pour ne pas avoir à faire face aux menaces et/ou sanctions nord-américaines.
Les présidents de Cuba Coopération France, Victor Fernández, et de France Cuba, Fabrice Lecrerc, et la responsable politique de Cuba Linda, Rose-Marie Lou, ont condamné au nom de leurs associations le blocus imposé à l’île et les accusations de terrorisme à son encontre.
Ils ont également appelé à l’action conjointe de solidarité avec la plus grande des Antilles et reconnu la résistance du peuple cubain.
peo/rgh/wmr

EN CONTINU
notes connexes