samedi 25 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président ukrainien reconnaît de sérieuses difficultés dans la contre-offensive

Kiev, 18 septembre (Prensa Latina) Le président ukrainien Vladimir Zelenski a admis aujourd’hui que les forces armées de son pays se trouvent dans une situation difficile et que le rythme de la contre-offensive annoncée est insignifiant.

« C’est une situation difficile. Pour être honnête, la contre-offensive n’est pas très rapide, et l’affrontement sur le front est devenu un duel d’artillerie. Chaque camp tire 40 000 projectiles par jour », a déclaré Zelenski à la chaîne CBS, dans une interview retransmise par la chaîne ukrainienne 1 + 1.
Pour sa part, le Ministère de la Défense russe a indiqué que l’armée de la nation voisine réalisait des tentatives d’offensive infructueuses depuis le 4 juin dernier.
Le 12 septembre, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que l’Ukraine avait perdu 71 500 militaires, 543 chars et près de 18 000 véhicules blindés de différentes classes au cours de cette contre-offensive.
Dans le même temps, l’ancien conseiller de l’ex-président ukrainien Leonid Kuchma, Oleg Soskin, a attiré l’attention sur le fait que Zelenski mentait constamment sur les succès des forces armées ukrainiennes.
Selon lui, de tels mensonges sont diffusés dans le pays, notamment à la télévision, alors même qu’il n’y a pas de résultat de la contre-offensive.
Par ailleurs, l’ancien vice-secrétaire du Conseil de Sécurité nationale et de Défense de l’Ukraine, Sergueï Krivonos, a également accusé le président Zelenski de créer un faux optimisme quant aux actions des forces armées ukrainiennes.
peo/jf/Gfa

EN CONTINU
notes connexes