samedi 25 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie et l’ONU examinent les besoins humanitaires de la population locale

Damas, 24 septembre (Prensa Latina) Les défis humanitaires auxquels est confronté le peuple syrien ont été au centre des discussions entre le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, et le vice-ministre des Affaires étrangères syrien Bassam Sabbagh.

Selon les médias nationaux, le diplomate syrien a réaffirmé lors de la réunion, tenue dans le cadre de la 78e session de l’Assemblée générale de l’ONU, que les principales causes de la situation économique et humanitaire difficile sont les mesures coercitives unilatérales et illégales imposées par les États-Unis et l’Union européenne.
Il a également condamné les agressions israéliennes répétées sur le territoire syrien et a indiqué qu’elles visaient des installations civiles vitales telles que des aéroports, des ports et des quartiers résidentiels.
Le diplomate a remercié le secrétaire général d’avoir mobilisé des fonds d’urgence pour aider la Syrie après le tremblement de terre dévastateur qui a frappé le nord-ouest du pays en février dernier.
Pour sa part, Guterres a déploré les souffrances croissantes des Syriens et s’est déclaré préoccupé par leurs besoins humanitaires.
Les Nations Unies misent sur la poursuite de la coopération avec le gouvernement pour s’assurer que l’aide humanitaire parvienne à tous les Syriens, a-t-il précisé.
Le vice-ministre a également rencontré Mirjana Egger, présidente du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), afin d’examiner les moyens de renforcer la coopération entre le gouvernement et cette organisation pour mieux répondre aux besoins humanitaires des Syriens.
peo/mem/fm

EN CONTINU
notes connexes