samedi 25 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba prend des mesures pour faire face à la situation énergétique complexe

La Havane, 28 septembre (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a affirmé aujourd’hui que son pays prend une série de mesures pour atténuer les effets du manque de carburant.

Lors de son discours de clôture du 10ème Congrès des Comités de Défense de la Révolution (CDR), la plus grande organisation de masse de Cuba, le mandataire a souligné que la rumeur qui circule concernant un manque total de disponibilité de combustible dans l’île est fausse.
Diaz-Canel a assuré qu’ « avec la plus grande transparence et le traditionnel attachement à la vérité qui a caractérisé la Révolution depuis le début, le peuple a été informé de tout ce que font les dirigeants du Parti communiste de Cuba et du Gouvernement pour faire face aux problèmes que connaissent les Cubains et le monde en général en raison de crises multiples ».
Il a rappelé que la veille, les ministres de l’Économie, Alejandro Gil, et de l’Énergie et des Mines, Vicente de la O Levy, ont expliqué à la population cubaine la situation complexe actuelle que traverse la nation en raison de manque d’approvisionnement de carburants.
Le chef d’État a précisé que le scénario actuel était dû aux faibles réserves de devises, principalement en raison de la recrudescence du blocus imposé par les États-Unis, ainsi qu’à l’incapacité des pays amis fournisseurs de carburant de respecter leurs engagements, également en raison de l’application de mesures coercitives.
Il a indiqué qu’une série de mesures avaient été prises depuis la semaine dernière pour atténuer les affectations.
Il a souligné que le contexte actuel ne compromet pas la poursuite de la mise en œuvre de la stratégie visant à assurer la stabilité du système électrique national dans les plus brefs délais, stratégie qui a donné de bons résultats durant la période estivale.
Il a expliqué que les réparations et l’entretien programmés des centrales thermiques et des centrales de production dans le pays vont se poursuivre.
Cette problématique, a-t-il souligné, aura des répercussions sur la production alimentaire, sur le fonctionnement des principales activités économiques et sur des services tels que le transport et l’approvisionnement en eau.
Cependant, a souligné le président cubain, « tout cela a été analysé, nous affrontons (ces problèmes) de manière créative, avec détermination, courage, optimisme (…), parce que personne ici n’abandonne ».
peo/ro/mks

EN CONTINU
notes connexes