jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président cubain condamne un nouveau crime israélien à Gaza

La Havane, 18 octobre (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a condamné hier le bombardement criminel d’Israël contre l’hôpital AI Ahli à Gaza, qui a fait plus de 500 morts et des centaines de blessés.

Sur son compte du réseau social X, le mandataire a réaffirmé la condamnation de l’île caribéenne à l’atroce crime « dans les termes les plus énergiques », et a appelé à un cessez-le-feu immédiat entre les parties et à mettre fin à ces violations flagrantes du droit international humanitaire.
La posture cubaine a également été confirmée sur ce réseau social par le ministre des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, qui a qualifié de « répréhensible » l’attaque aérienne contre l’institution sanitaire palestinienne.
Selon la presse, le ministère palestinien de la Santé a déclaré que la plupart des victimes étaient des femmes et des enfants.
Dans une déclaration récente du ministère des Affaires étrangères, le Gouvernement cubain a rejeté la mort de personnes innocentes de toutes les parties au conflit, sans distinction d’ethnie, de nationalité ou de religion.
Il a également fermement condamné les assassinats de civils, en particulier de femmes, d’enfants et de travailleurs du système des Nations Unies, ainsi que les bombardements aveugles sur la population de Gaza et la destruction de maisons, d’hôpitaux et d’infrastructures civiles.
peo/dfm/lld

EN CONTINU
notes connexes