lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le représentant d’Israël quitte le Maroc sous la pression populaire

Rabat, 19 octobre (Prensa Latina) Le chef du dénommé Bureau de liaison israélien à Rabat, David Govrin, a quitté cette capitale au milieu d’intenses manifestations condamnant les massacres ayant lieu à Gaza.

Des institutions et partis politiques marocains ont condamné l’agression contre les Palestiniens et exigé des autorités qu’elles expulsent le représentant d’Israël et se retirent de l’accord de normalisation des relations avec Tel-Aviv.
Le responsable du Bureau de liaison israélien à Rabat a quitté le Maroc pour retourner dans son pays et, selon le site Hespress, tous les employés du bureau sont également partis pour Tel-Aviv après avoir gelé leurs activités consulaires et diplomatiques.
Pour sa part, signale aujourd’hui la chaîne panarabe AL Mayadeen, la Commission marocaine de soutien aux affaires nationales a condamné l’action de vandalisme contre un hôpital à Gaza, et a souligné que les mains de l’Occident et des États-Unis sont souillées de sang palestinien, comme certains régimes arabes.
Les Marocains ont organisé à Rabat une manifestation de plus d’un million de personnes rejetant la normalisation des relations avec Tel-Aviv et soutenant la Palestine.
peo/mem/fvt

EN CONTINU
notes connexes