jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba dénonce les dommages causés par le blocus des États-Unis

Santa Clara, Cuba, 26 octobre (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a condamné aujourd’hui les pertes millionnaires subies par son pays en plus de six décennies à cause du blocus imposé par les États-Unis.

Par le biais de son compte sur le réseau social X, le mandataire a signalé que les dommages aux prix courants s’élèvent à des dizaines de milliards de dollars étasuniens, en tenant compte du comportement de celui-ci par rapport à la valeur de l’or sur le marché international.
Le coût humain ne pourrait jamais être quantifié, a déclaré le chef de l’État sur cette plate-forme.
Selon un rapport publié par le ministère des Affaires étrangères sur les dommages causés par le blocus unilatéral imposé au pays des Caraïbes, le produit intérieur brut de l’île pourrait avoir augmenté d’environ 9 % en 2022 sans la politique nord-américaine.
Du 1er mars 2022 au 28 février 2023, le blocus a causé des pertes estimées à quatre milliards 867 millions de dollars.
Les dommages causés par cette politique représentent un préjudice de plus de 405 millions de dollars par mois, soit un million de dollars toutes les deux heures.
Les 1er et 2 novembre, Cuba présentera à nouveau devant l’Assemblée générale de l’ONU une résolution qui exige la levée du blocus et qui a été soutenue depuis des décennies par la grande majorité des membres de l’organisme mondial.
peo/lam/mks

EN CONTINU
notes connexes