dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les États-Unis envoient des armes lourdes à leurs bases illégales en Syrie

Damas, 6 novembre (Prensa Latina) Les forces nord-américaines ont envoyé aujourd’hui de nouveaux renforts militaires, y compris des armes lourdes et de l’artillerie, à leurs bases illégales dans région de Jazeera, dans le nord-est de la Syrie, ont rapporté les médias locaux.

Selon les sources, un convoi militaire de plus de 50 camions, le deuxième en moins de 24h, est entré en territoire syrien en provenance d’Iraq et s’est dirigé vers les bases de Washington dans la province de Haskeh.
Elles ont précisé que les véhicules transportaient des armes lourdes, de l’artillerie, des véhicules blindés et des munitions.
Un autre convoi est entré par le point de passage illégal d’Al-Walid avec la région voisine du Kurdistan irakien, composé de 40 camions dont les cargaisons étaient couvertes de tissus noirs.
Des hélicoptères et des véhicules blindés nord-américains appartenant à la milice mercenaire de Washington, les Forces démocratiques syriennes (FDS), ont protégé ces convois.
Washington a au moins une douzaine de bases en Syrie, principalement dans les champs de pétrole et de gaz du nord-est d’Al-Jazzira, principalement à Hassaké, tout en maintenant une dans la zone de Tanef à la frontière avec l’Irak pour empêcher toute communication terrestre entre ces deux pays.
Le gouvernement de Damas a dénoncé à plusieurs reprises cette présence illégale, qu’il a qualifiée d’occupation, et assuré que les actions nord-américaines en Syrie encouragent les activités terroristes et visent à déstabiliser le pays et à piller ses richesses.
Les attaques à la roquette et aux drones contre les enclaves de Washington en Syrie ont récemment augmenté.
peo/jf/fm

EN CONTINU
notes connexes