samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Slovaquie refuse de fournir une assistance militaire à l’Ukraine

Bratislava, 7 novembre (Prensa Latina) Le Premier ministre slovaque Robert Fico a déclaré aujourd’hui que son pays s’abstiendrait de fournir une aide militaire d’État à l’Ukraine, bien que l’Union européenne (UE) demande ce soutien, a souligné la chaîne de télévision TA3.

Je le répète pour la millième fois : nous n’enverrons pas d’aide militaire d’État à Kiev, ni armes, ni munitions, a souligné le politicien dans un message vidéo.
Fico a expliqué que son pays a ce droit grâce aux normes européennes, selon lesquelles l’assistance militaire à l’Ukraine fait l’objet d’une coopération bilatérale, ce qui suppose une décision volontaire du pays d’envoyer des armes aux autorités de Kiev.
Il a également noté qu’aucune décision n’avait été prise sur l’assistance militaire à l’Ukraine lors du sommet tenu à Bruxelles fin octobre.
Selon lui, l’UE n’a accepté que la conclusion selon laquelle elle souhaite apporter un soutien militaire et autre à l’Ukraine.
Et nous concluons : l’aide militaire, non, l’aide humanitaire, oui, a exprimé le Premier ministre quant à la position de son pays.
Robert Fico a dans le passé qualifié l’Ukraine de pays le plus corrompu du monde.
Le Premier ministre slovaque a expliqué sa position sur le conflit en se basant notamment sur la corruption des autorités ukrainiennes, et a mis en doute la nécessité d’augmenter davantage l’aide de l’UE à Kiev.
peo/mem/amp

EN CONTINU
notes connexes