samedi 18 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Plus de 1,6 million de personnes déplacées à Gaza

Ramallah, 14 novembre (Prensa Latina) Plus de 1,6 million de Palestiniens ont été déplacés dans la bande de Gaza par les attaques et bombardements israéliens, a dénoncé aujourd’hui une agence de l’ONU.

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a précisé que ses seules installations abritaient quelque 787 000 personnes qui avaient fui leurs foyers.
Dans son dernier rapport sur la situation à Gaza, l’entité a précisé que sur ce nombre, 160 000 ont trouvé refuge dans 57 écoles de l’UNRWA situées dans le nord de l’enclave, aujourd’hui inaccessible par l’invasion terrestre de l’armée israélienne.
Nous ne pouvons pas accéder à ces centres pour aider ou protéger les personnes déplacées, et nous ne disposons pas d’informations sur leurs besoins et leurs conditions, a averti l’organisme.
À cet égard, il a expliqué que « l’obtention de chiffres et d’informations à jour devient de plus en plus difficile (…) en raison de graves défaillances de communication ».
Dans certaines régions, les entreprises de télécommunications ont cessé leurs activités en raison du manque de carburant, a-t-il indiqué.
À ce jour, 102 de ses employés ont été tués et 27 blessés par les frappes aériennes israéliennes contre l’enclave côtière, qui ont fait plus de 11 000 morts depuis le 7 octobre.
« Il s’agit du plus grand nombre de travailleurs humanitaires des Nations Unies tués dans un conflit de l’histoire », a-t-il souligné.
Le nombre de personnes déplacées continue d’augmenter, mais nos abris dans le centre et le sud sont fortement surpeuplés et ne peuvent pas accueillir les nouveaux arrivants, a enfin déploré l’UNRWA.
peo/lam/rob

EN CONTINU
notes connexes