samedi 25 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Début du processus de transition en Argentine

Buenos Aires, 20 novembre (Prensa Latina) Après le deuxième tour des élections générales, l’Argentine entame aujourd’hui un processus de transition devant lequel le président Alberto Fernández a appelé à une action ordonnée et responsable.

La veille, le leader de La Libertad Avanza, Javier Milei, a obtenu 14 millions 473 mille 340 voix (55,69 pour cent), tandis que le représentant de l’ Unión por la Patria (UP), Sergio Massa, a enregistré le soutien de 11 millions 513 mille 116 citoyens (44,30 %), selon les données diffusées avec 99,25 pour cent des bureaux dépouillés.
Fernandez a souligné la forte participation à l’élection, qui a dépassé les 76 pour cent de plus de 35 millions de citoyens convoqués.
Des millions ont participé au vote et ont défini le destin de la patrie pour les quatre prochaines années. Je suis un homme de la démocratie et rien ne vaut plus que le verdict populaire, a écrit le mandataire sur son profil du réseau social X.
J’espère que nous pourrons commencer à travailler avec Milei pour assurer une transition ordonée, a-t-il ajouté.
Pour sa part, Massa a déclaré avoir félicité son adversaire et a souligné que la campagne avait été longue et difficile.
Par ailleurs, il a souligné la valeur de la coexistence démocratique et du respect de l’autre et a remercié les syndicats, les organisations sociales et la société civile pour leur soutien.
Cette journée confirme que l’Argentine a un système démocratique fort, solide, transparent et qui respecte toujours les résultats. Ce ne sont pas les chiffres que nous attendions. Aujourd’hui se termine une étape de ma vie politique, mais sachez que je serai toujours là pour défendre le travail, l’éducation publique, l’industrie nationale et le fédéralisme, a-t-il manifesté.
peo/mem/gaz

EN CONTINU
notes connexes