jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le PAM appelle à un cessez-le-feu et alerte sur une famine généralisée à Gaza

Ramallah, 21 novembre (Prensa Latina) Le Programme alimentaire mondial (PAM) a renouvelé aujourd’hui son appel à un cessez-le-feu dans la bande de Gaza face à la possibilité d’une famine généralisée affectant ses 2,3 millions d’habitants.

« Les systèmes alimentaires existants s’effondrent, et pour atteindre ceux qui sont dans le besoin, le PAM et nos partenaires ont besoin d’un accès et de ressources accrus comme le carburant, le gaz et la connectivité », a averti l’institution sur son compte X (anciennement Twitter).
Dans un communiqué publié la semaine dernière, l’agence a averti que presque toute la population de cette enclave côtière a désespérément besoin de nourriture.
Les approvisionnements en nourriture et en eau sont pratiquement inexistants et seule une fraction de ce dont on a besoin passe les frontières, a souligné Cindy McCain, directrice exécutive du PAM.
« Alors que l’hiver approche à grands pas, que les abris sont peu sûrs et surpeuplés et que l’eau potable fait défaut, les civils risquent de mourir de faim », a-t-elle déploré.
Le bureau de presse des autorités de ce territoire a déclaré il y a quelques heures que le siège israélien menaçait de provoquer une famine et de propager des maladies et des épidémies.
Dans un communiqué, l’entité a accusé directement les États-Unis d’avoir lancé « un plan malveillant visant à vider la bande de Gaza et à déplacer son peuple en Égypte ».
peo/lam/rob

EN CONTINU
notes connexes