vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Guterres en faveur de plus de justice climatique après une visite en Antarctique

Nations Unies, 27 novembre (Prensa Latina) Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, insistera aujourd’hui sur l’urgence d’enrayer la crise climatique face à la menace de dégel suite à sa récente visite en Antarctique à quelques jours de la COP28.

Guterres s’adressera aux médias avec un appel urgent à avoir « plus d’ambition en matière d’atténuation et de justice climatique », une revendication tenue par le chef de l’ONU sur l’île Rey Jorge, où ils’est rendu accompagné du président du Chili, Gabriel Boric.
Le titulaire de l’ONU a appelé les dirigeants du monde à intensifier leur engagement climatique lors de la prochaine COP28, qui doit débuter le 30 novembre aux Émirats arabes unis.
« Nous assistons à une accélération absolument dévastatrice (…) L’Antarctique s’éveille, et le monde doit se réveiller », a-t-il averti après avoir vu deux des plus grands glaciers de la région, Collins et Nelson.
Le diplomate portugais a considéré le prochain sommet mondial sur le climat comme une occasion pour les nations du monde de «décider de l’élimination progressive des combustibles fossiles dans un délai raisonnable».
Dans ce sens, il a souligné son appel à ne pas dépasser l’augmentation de la température globale fixée à 1,5 degrés Celsius.
«Il faut sortir d’ici avec une volonté et une énergie renforcées pour la COP et appeler les responsables politiques mondiaux à assumer leurs responsabilités face au changement climatique pour sauver l’Antarctique et la planète», a-t-il manifesté.
Les archives de septembre ont montré que la superficie de l’Antarctique était 1,5 million de kilomètres carrés plus petite que la moyenne à cette époque de l’année, a-t-il précisé.
peo/jf/ebr

EN CONTINU
notes connexes