vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président du Malawi critiqué pour avoir envoyé des travailleurs agricoles en Israël

Lilongüe, 27 novembre (Prensa Latina) Le président du Malawi, Lazarus Chakwera, subit aujourd’hui un déluge de critiques de partis d’opposition et d’organisations de défense des droits de l’homme pour avoir envoyé en Israël 221 jeunes pour des emplois que les travailleurs de ce pays de Levant refusent d’occuper.

Adopté en réciprocité à la contribution de Tel-Aviv de 60 millions de dollars pour « soutenir la reprise économique du Malawi », selon l’annonce officielle, l’accord a été mis en vigueur samedi dernier.
Plusieurs secteurs de la société malawienne expriment leurs préoccupations concernant le secret de la convention et le risque pour l’intégrité physique des travailleurs en raison de l’agression militaire israélienne contre la bande de Gaza et la Cisjordanie et la réponse du mouvement islamique Hamas.
Le chef de l’opposition, Kondwani Nankhumwa, a déclaré à la presse que « l’envoi de personnes dans un pays en guerre comme Israël, dont certains États retirent leurs travailleurs, est une chose inouïe » et a remis en question la décision officielle de garder le secret et de n’informer que le parlement de « l’envoi de travailleurs dans un pays anonyme le 22 novembre dernier ».
peo/mgt/msl

 

EN CONTINU
notes connexes