lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Trois étudiants palestiniens attaqués aux États-Unis

Washington, 27 novembre (Prensa Latina) Le sénateur nord-américain Bernie Sanders a condamné hier les expressions de haine à la suite de l’attaque profondément troublante contre trois jeunes étudiants palestiniens dans la ville de Burlington, de l’État du Vermont.

Dans une déclaration sur X, le législateur indépendant de cet même État a déclaré : « il est choquant et profondément troublant que trois jeunes Palestiniens aient été visés par des coups de feu ici à Burlington ».
Sanders a averti que « la haine n’a pas sa place ici ou ailleurs. J’attends une enquête complète. Mes pensées sont avec eux et leurs familles ».
La police a rapporté que l’incident s’était produit la nuit de samedi et que les victimes avaient 20 ans. Deux d’entre eux sont dans un état stable et l’autre a subi des blessures plus graves.
Selon le rapport, les trois hommes se rendaient à un dîner de Thanksgiving chez l’un de leurs parents et deux d’entre eux portaient des keffiehs (foulards palestiniens).
Le tireur a tiré au moins quatre balles avec un pistolet, atteignant les trois étudiants, a signalé CNBC.
Des policiers de la police de Burlington, de l’Université du Vermont et d’autres forces locales se sont immédiatement rendus sur place.
Selon la presse, ils ont tous les trois fréquenté une école dans la ville palestinienne de Ramallah, en Cisjordanie, et sont maintenant étudiants à l’Université de Brown (Rhode Island), Haverford College (Pennsylvanie) et Trinity College Connecticut).
L’attaque a eu lieu dans le contexte d’une montée de l’islamophobie et de l’antisémitisme aux États-Unis en raison du conflit israélo-palestinien et de la guerre entre Tel-Aviv et le Hamas.
peo/npg/dfm

 

EN CONTINU
notes connexes