dimanche 25 février 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française

Le gouvernement de la RDC déplore l’annulation de la mission électorale de l’UE

Kinshasa, 30 novembre (Prensa Latina) Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a déploré la décision de l’Union européenne (UE) d’annuler sa mission d’observation annoncée pour les élections présidentielles, a annoncé aujourd’hui la presse locale.

Dans un communiqué, l’administration de la RDC a déploré l’annulation de cette initiative alors qu’elle menait des discussions avec des experts du bloc européen sur les modalités les plus appropriées pour son déploiement.
« Le Gouvernement de la République s’engage à faire en sorte que les prochaines élections se déroulent de manière transparente, ouverte et libre. À cette fin, il reste ouvert à toute proposition susceptible de contribuer à la réalisation de cet objectif », a ajouté la note.
Le Gouvernement a en outre réaffirmé être prêt à recevoir des missions d’observateurs de tous les organismes ou pays souhaitant superviser les élections « conformément aux lois et règlements de la République démocratique du Congo ».
La veille, une porte-parole du haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères, Josep Borrell, a annoncé l’annulation de la mission qui devait participer aux élections en RDC le 20 décembre prochain.
L’argument avancé concerne les « contraintes techniques qui échappent au contrôle de l’Union européenne ».
Le bloc européen a par ailleurs encouragé les autorités de la RDC et toutes les parties concernées à « poursuivre leurs efforts pour que le peuple congolais puisse exercer pleinement ses droits politiques et civils légitimes lors des prochaines élections ».
peo/rgh/kmg

EN CONTINU
notes connexes