jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Il est possible de lutter contre la dépression et l’anxiété avec du yaourt

Washington, 5 décembre (Prensa Latina) Le Lactobacillus, une bactérie présente dans les aliments fermentés et le yaourt, est capable de contrôler le stress et de contribuer à prévenir la dépression et l’anxiété, a rapporté hier une institution scientifique.

« Notre découverte explique comment le lactobacillus vivant dans l’intestin influence les troubles de l’humeur en ajustant le système immunitaire », ont souligné les chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université de Virginie, États-Unis.
Ils ont fait valoir que les intestins abritent d’innombrables bactéries, champignons et virus, et leurs interactions sont constantes, ce qui est positif pour la santé du système immunitaire, le mental et d’autres formes du bien-être.
Les experts ont utilisé dans leurs recherches une collection de bactéries, connue sous le nom de Flora Schaedler modifiée, qui comprend deux souches de Lactobacillus et six autres.
C’est ainsi qu’ils ont pu expliquer comment les lactobacilles influencent le comportement d’une personne, et comment celui-ci s’aggrave en leur absence.
Ils ont fait valoir « que les lactobacilles de la famille des Lactobaccillacea maintiennent les niveaux d’un médiateur immunitaire appelé interféron gamma, qui régule la réponse du corps au stress et aide à éviter la dépression ».
L’étude, selon la source, permettra de développer de nouvelles façons de prévenir et de traiter la dépression et d’autres troubles mentaux dans lesquels le Lactobacillus joue un rôle important.
Les individus dépressifs ou proches d’atteindre cette condition de santé pourraient prendre des suppléments probiotiques pour optimiser leurs niveaux de cette bactérie.
« La prochaine étape sera d’explorer comment le maintien d’un niveau sain de Lactobacillus et/ou d’interféron gamma pourrait être étudié pour prévenir et traiter l’anxiété et la dépression », ont conclu les scientifiques.
peo/mem/joe

EN CONTINU
notes connexes