lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU estime que la situation humanitaire à Gaza est désespérée

Ramallah, 7 décembre (Prensa Latina) La situation humanitaire dans la bande de Gaza est désespérée en raison de la reprise des bombardements intensifs et des opérations militaires israéliennes, a averti aujourd’hui l’agence onusienne chargée d’aider les réfugiés Palestiniens.

« Les abris sont débordés. Il n’y a pas assez d’aide pour faire face aux besoins », a averti l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Moyen-Orient (Unrwa) sur son compte X (anciennement Twitter).
Les conditions requises pour l’octroi de l’aide n’existent pas, a précisé l’entité.
Sur le même réseau social, le commissaire général de l’Unrwa, Philippe Lazzarini, a souligné que, pour la première fois de son mandat, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a invoqué l’article 99 de la Charte des Nations Unies pour le « grave risque d’effondrement humanitaire » à Gaza.
Cet article permet à la plus haute figure de l’ONU d’attirer l’attention du Conseil de sécurité sur « toute question qui, à son avis, pourrait menacer le maintien de la paix et de la sécurité internationales ».
Selon le dernier rapport de l’Unrwa, plus de 1,9 million de Palestiniens ont été déplacés dans cette enclave côtière depuis le début de l’attaque israélienne, ce qui représente 85 pour cent de la population totale.
L’agence a par ailleurs signalé que depuis le début du nouveau cycle de violence, le 7 octobre dernier, 132 de ses employés ont été tués par les attaques israéliennes sur ce territoire.
peo/mem/rob

EN CONTINU
notes connexes