jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un nouveau rapport de l’ONU révèle un niveau élevé de malnutrition en Afrique

Nairobi 7 décembre (Prensa Latina) Une étude réalisée par les Nations Unies (ONU) et l’Union Africaine (UA) révèle que 20% de la population de ce continent souffre d’une crise alimentaire sans précédent.

Selon le rapport, la crise touche près de 282 millions de personnes et s’est aggravée après la pandémie de Covid-19.
Le sous-directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Abebe Haile-Gabriel, qui a présenté le document, note que la faim s’est aggravée sur le continent depuis 2010 et que la plupart de cette détérioration s’est produite entre 2019 et 2022.
Le rapport montre qu’environ 78 pour cent de la population de l’Afrique, soit plus d’un milliard de personnes, n’a toujours pas une alimentation saine, contre 42 pour cent dans le monde, et le prix élevé des aliments joue un rôle fondamental dans cette crise.
Le document ajoute également que 30 pour cent des enfants africains souffrent d’un retard de croissance dû à une alimentation inadéquate.
À cet égard, Haile-Gabriel a appelé les pays à intensifier leurs efforts pour atteindre les objectifs de nutrition de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS),
peo/mem/fvt

EN CONTINU
notes connexes